Il est intéressant de remarquer que F# est de plus en plus populaire et attire de plus en plus d'entreprises. La publication récente du langage dans Visual Studio 2010 a apporté beaucoup de visibilité et a confirmé que le compilateur était mûr, prêt à être utilisé dans les applications professionnelles. Les statistiques d'utilisation vont dans le même sens, comme l'indiquent la progression des recherches sur Google et l'évolution des offres d'emploi au Royaume-Uni. Au sein de Microsoft Research, j'ai rencontré beaucoup de projets s'appuyant sur F# - par exemple un jeu de Go sur XBox à sortir prochainement : The Path Of Go. Depuis un mois, on m'a contacté 5 fois pour des propositions d'embauche concernant F#. Ceux que cela intéresse pourront consulter une liste probablement incomplète d'entreprises utilisant ce langage.

J'ai compté 5 livres sur F# qui ont été publiés depuis un an, et plusieurs autres sont en préparation. La portabilité n'est pas laissée de côté. Je suis actuellement en mission chez Microsoft Research pour améliorer l'aspect multi-plateforme et rendre les outils disponibles sous Linux et Mac plus agréables. Un support pour F# dans Monodevelop va notamment être développé, et devrait reprendre les principales fonctionnalités de Visual Studio. En parallèle, l'équipe de Mono travaille et ajoute des fonctionnalités dans le but d'améliorer l'intégration de F#. Par ailleurs, il est toujours prévu de publier le compilateur sous une licence complètement libre.